ÉLOGE DE LA POURRITURE

ÉLOGE DE LA POURRITURE

Du poisson macéré dans du jus de têtes de crevettes. Des cadavres d’oiseaux faisandés pendant plusieurs mois dans le corps évidé d’un phoque. Du chou pourri trempé du jus de piment. Pour arroser le tout, un peu de thé en décomposition. Et en dessert, vous reprendrez...
ÉDITO DU N°18 : LIMITE COMMUNE

ÉDITO DU N°18 : LIMITE COMMUNE

A l’heure où nous écrivons cet édito, une période inédite de confinement vient de commencer. Nul ne sait combien de temps il durera, mais nous espérons tous qu’il sera fini quand vous lirez ces lignes. Confinement, du latin confinium, dont le Gaffiot...