Vous avez passé de centaines d’heures sur Youtube pour maîtriser l’art de la butte de permaculture, vous avez téléchargé toutes les fiches Rustica, et vous en êtes toujours au même point. Il est temps de débrancher votre box, de jeter votre tablette et d’acheter un bon bouquin sur le sujet.

Le Capital adore la permaculture

Lorsque, regardant le film Demain, vous avez découvert la ferme du Bec Hellouin et la permaculture, vous vous êtes mis à rêver de végétaliser votre balcon ou de faire de votre jardin une authentique forêt comestible. Peut-être même que, comme nous, vous vous êtes mis à la recherche d’une fermette à relancer. Vous avez alors découvert que Rustica, Gamm Vert et Truffaut s’étaient, eux aussi, lancés dans la permaculture : édition de manuels et de guides de permaculture, vente de mille et un gadgets pour devenir les permaculteurs du XXIe siècle. Le Capital vous a devancé dans votre quête d’alternative à l’agro-industrie !

De deux choses l’une, soit – si vous n’êtes pas encore assez pénétrés de la doctrine Limite – vous avez cédé au Capital, vous êtes réjouis que les géants du secteur se lancent dans la permaculture et avez investis dans moult outils permaculturels connectés ; soit – vous êtes alors un limitophile – fuyant le Capital, vous avez cherché un autre accès, plus underground, à la permaculture. Vous vous êtes alors plongé dans le tréfonds de youtube à la recherche d’un vrai paysan-permaculteur-youtubeur capable de vous initier à l’art de la butte permanente. Des heures durant, les yeux écarquillés vous avez appris la différence entre le mulch et le paillis, le compost azoté et le composte carboné… Rêvant d’autosuffisance alimentaire et de jardin sans pétrole vous êtes peut-être allés jusqu’à retrouver les pdf de vieux manuels des maraichers parisiens du XIXe s. ou encore à télécharger l’intégrale des œuvres de Bill Mollison.

Mais voilà, pour devenir – peut-être – un jour ce permaculteur façon Bec Hellouin vous êtes restés scotchés à votre tablette, pompant seconde après seconde l’énergie fossile et les métaux rares nécessaires au fonctionnement d’Internet. Google a loué votre zèle et vous a béni de multiplier avec tant de persévérance vos enquêtes. Votre désir de permaculture lui-même a nourri le Capital, réchauffé la planète, épuisé les ressources, et participé à isoler un peu plus chacun devant son écran.

Il est temps de couper Internet

 Bonne nouvelle ! Vous pouvez enfin tout débrancher ! Perrine et Charles Hervé-Gruyer, le couple paysan de la ferme du Bec Hellouin, publient, aux Editions Actes Sud, un manuel des « jardiniers-maraîchers» intitulé Vivre avec la Terre. Trois volumes dans lesquels vous trouverez toutes les informations (scientifiques, techniques et économiques) nécessaires pour vous lancer. Le 1er volume « Permaculture, écoculture : la nature nous inspire » est consacré aux concepts clefs de la permaculture, les auteurs y exposent ce qui, bien plus qu’un projet agricole, est un projet de société. On navigue alors entre science (botanique, géologie, biologie, etc.) et philosophie. Le 2e volume, « Culture vivrière et forêt-jardin » est consacré à la dimension technique, du potager à la forêt-jardin en passant par le pré-verger les auteurs partagent leur riche expérience. Le 3e, « Créer une microferme », est destiné à ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure économique d’une microferme permaculturelle.

Résiliez votre abonnement internet, allez chez votre libraire, et préparez-vous à devenir, enfin, permaculteur !

9782330119478

Benoît Sibille

Agrégé de philosophie. Professeur dans l'enseignement public.

Les derniers articles par Benoît Sibille (tout voir)