Psychologue à Lille, Marie de Beaumont accompagne à la fois des jeunes dans leur orientation scolaire et professionnelle et des personnes avec autisme. Au sein  de l’association AEVE, elle suit plusieurs enfants dont le jeune Bosco.

En l’état actuel des recherches, que peut-on dire sur le lien entre écologie et autisme ?

La plupart des personnes que j’ai accompagnées avec AEVE présentait un dysfonctionnement digestif (constipation ou diarrhée continue, carences importantes…) et une perméabilité aux aliments ingérés comme le gluten, le sucre, le lait, se traduisant soit par une atonie, des somnolences ou au contraire une hyper-excitabilité ou une hyper-activité. On pourrait expliquer cette perméabilité par une intolérance alimentaire. Mais si on rentre dans les subtilités des régimes alimentaires, on se rend compte que la mise en place d’un régime spécifique provoque une réaction positive de l’enfant pendant les premières semaines, mais que les troubles digestifs réapparaissent dans un deuxième temps, comme si l’organisme présentait des caractéristiques de sur-adaptation au régime instauré…

En revanche, un environnement pollué sur le plan auditif, visuel, olfactif n’est évidemment pas idéal pour ces personnes souffrants de troubles sensoriels. Les bruits permanents de la circulation, des travaux, les zones très passantes sont des sources d’hyper-stimulation qui génèrent des angoisses importantes pour les personnes autistes et les mettent en mode de survie et d’isolement pour se protéger de l’afflux d’informations qui n’ont pas de sens pour elles.

Le rapport de janvier 2010 de la HAS rassemblant les résultats des études les plus sérieuses sur l’impact de l’environnement dans la multiplication des cas d’autisme n’avance aucune certitude. Reste cette interrogation : pourquoi une telle explosion des troubles autistiques en 40 ans ? Aujourd’hui on constate un taux proche de 1 pour cent enfants touchés par un trouble autistique, alors qu’on parlait à l’époque de 1 enfant pour mille.

Illustration de Bertille Menesson

Cet article peut être lu en entier dans le dossier du 17ème numéro de Limite !


Pour lire le dix-septième numéro de la revue Limite, rendez-vous en ligne ou en librairie. En vous abonnant vous soutiendrez la première revue d’écologie intégrale !

Les derniers articles par Gaultier Bès (tout voir)